Catégories
Editoriaux de la Salida

La Salida n°40 : Tango et Lunfardo

Editeur : La Salida n°40, Octobre-Novembre 2004

Auteur : Fabrice Hatem

Editorial : Tango et lunfardo

salida40 On ne peut pas bien danser le tango sans comprendre les paroles de ses textes. Et on ne peut pas comprendre ces paroles sans connaître, au moins un peu, le lunfardo, cet « argot » portègne créé par les immigrants du début du siècle.

Le lunfardo n’est peut-être pas frère de sang du tango : son vocabulaire est essentiellement composé de termes d’origine européenne, alors que le tango porte en lui également une ascendance noire. Mais les deux, par contre, sont incontestablement frères de lait : nés dans les mêmes lieux mal fâmés de l’arrabal : parlés ou dansés dans les mêmes conventillos ; enfin, portés vers le centre-ville, puis vers le monde entier par les mêmes artistes – compositeurs, auteurs et interprètes de tango.

Nous avons réuni dans ce numéro de la Salida, avec l’aide de Mariana Bustelo, les contributions de quelques éminents spécialistes, qui vont permettront, nous l’espérons, de mieux connaître les différents aspects du lunfardo : ses origines marginales, son intégration dans la langue de tous les jours, ses liens avec la littérature argentine en général et avec la chanson de tango en particulier, son évolution tout au long du siècle et jusqu’à aujourd’hui.

Pour illustrer ces articles passionnants, mais parfois un peu ardus, nous avons également réalisé pour vous une mini-anthologie rassemblant quelques textes représentatifs – et de préférence drôles – de la présence lunfarda dans la chanson de tango. Leur traduction en argot, réalisée avec la complicité de Reinaldo de Santis et d’Enrique Lataillade, a d’ailleurs été en soi une aventure en forme de jeu de piste, qui aurait mérité à elle seule un article complet : du lunfardo à l’espagnol, de l’espagnol au français, du français à l’argot, des choix parfois difficiles voire discutables…. Nous espérons que le résultat saura vous distraire et vous intéresser. Alors, bonne lecture, en attendant le numéro de décembre consacré à Francisco Canaro.

Fabrice Hatem

Pour consulter le sommaire complet de ce numéro, cliquez sur : www.lasalida.info

Pour en savoir plus sur le lunfardo :

Daniel Melingo, le Macho de la milonga : /2006/06/09/entretien-avec-melingo-le-macho-de-la-milonga/

L’humour et le comique dans le répertoire de Edmundo Rivero : /2005/11/05/l-humour-dans-les-tangos-et-milongas-de-edmundo-rivero/

La satire et le comique dans le répertoire de Tita Merello : /2005/11/05/la-satire-et-le-comique-dans-le-repertoire-de-tita-merello/

Editorial de La Salida n°40 : Tango et lunfardo : /2004/12/10/la-salida-n-40-tango-et-lunfardo/

Le Lunfardo sur internet : /2005/11/07/la-salida-n-40-tangodebit/

Le Lunfardo aujourdhui : /2005/11/07/le-lunfardo-aujourd-hui/

Mini-anthologie lunfarda : /2005/11/07/mini-anthologie-lunfarda/

Le tango drôle des origines : /2005/11/05/le-tango-drole-des-origines/

Le tango et le Lunfardo : Compagnons d’enfance : /2005/11/04/le-tango-et-le-lunfardo-compagnons-d-enfance/

Autour du Lunfardo : /2005/11/04/autour-du-lunfardo/

Les langages du tango : /2005/11/04/les-langages-du-tango/

Le langage du Rio de la Plata et la chanson populaire : /2005/11/04/le-langage-du-rio-de-la-plata-et-la-chanson-populaire-le-tango/

La France et le Lunfardo : /2005/11/04/la-france-et-le-lunfardo/

Anthologie comprenant des traductions de chansons en Lunfardo :/2012/05/10/une-anthologie-bilingue-du-tango-argentin/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *