L’enfance du Jazz : un gamin des rues chaudes de New-Orléans

SITEstoryvil2Ville violente, dépravée, follement éprise de musique, la Nouvelle-Orléans s’affirma, dans les premières années du XXème siècle, avec son fameux quartier réservé de Storyville, comme la capitale du sexe tarifé aux Etats-Unis. Et c’est là aussi qu’au cours des mêmes années s’inventa le Jazz. Le Livre de Gary Krist, Empire of Sin, Sex, Jazz, murder and the battle for modern New Orleans, retrace pour nous les étapes fascinantes de cette épopée charnelle et musicale. Je vous en propose ici un résumé à ma façon (image ci-contre : vue aérienne du quartier de Storyville au début du siècle).

Pour consulter le suite de cet article, cliquez sur le lien suivant : New Orleans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *