Minestrone, canard laqué aux figues et au miel

Dimanche 17 février 2013

Pour fêter comme il se doi la présence de ma mère, invitée d’honneur de notre repas dominical, Ma Mie Mireille avait mis ce jour-là les petits plats dans les grands.

ImageL’entrée était constituée d’un Minestrone. Pour 6 personnes, prendre 5 ou 6 tomates bien mûres, 2 carottes, 1 poireau, 2 ou 3 morceaux de céleri branche, 1 oignon rouge, 1 demi chou vert, des feuilles de basilic frais, 70 à 80 g de pâtes coquillettes, de l’huile d’olive, 1 gousse d’ail, du parmesan râpé.

La veille du repas, préparer un bouillon de poule avec une carcasse de volaille et des ailerons, 1 ou 2 carottes, 1 oignon, 1 poireau, 2 branches de céleri, une mousseline contenant du thym, du laurier et des gains de  poivre ; laisser dégraisser puis enlever la graisse remontée à la surface (Si l’on est pressé, on peut aussi utiliser un bouillon cube).

ImagePeler les tomates en les ébouillantant quelques secondes, puis les couper grossièrement en dés après avoir éliminé les pépins ; émincer les carottes, les branches de céleri, les poireaux, en tâchant d’obtenir des morceaux de taille à peu près identique ; émincer finement l’ail, couper grossièrement le chou, verser l’huile d’olive dans une marmite ; faire suer les carottes, les poireaux, le céleri, l’oignon et l’ail pendant quinze minutes environ ; ajouter les tomates puis environ 850 ml de bouillon ; amener à ébullition puis faire cuire lentement quinze minutes ; ajoutez ensuite le chou, couvrez et poursuivez la cuisson pendant dix autres minutes ; incorporez enfin les pâtes, le basilic haché et laissez frémir cinq minutes. Rajouter du bouillon en cas de besoin, mais en veillant à ce que la soupe reste assez épaisse. Servez avec un filet d’huile d’olive bien corsé et du parmesan râpé.

On obtient une sorte de soupe de légumes et de pâtes à la fois revigorante et légère, dont la fraîcheur des ingrédients envahit votre bouche.

Comme plat de résistance, nous eûmes droit à un Canard laqué aux figues et au miel. Pour 6 personnes, prendre 1 gros canard, une vingtaine de figues sèches, 1 oignon blanc, 3 gousses d’ail, 8 cuillères à soupe de miel, 3 cuillères à soupe de sauce de soja, 3 cuillères à soupe de Xérès ou Madère, 1 cuillère à café de quatre épices, et 1 de poivre concassé.

ImagePeler et hacher l’oignon, écraser les gousses d’ail, mélanger dans un bol l’oignon, les gousses d’ail, ajouter 2 cuillères à soupe de sauce de soja et 2 de Xérès ou Madère ; dans un autre bol, verser 1 cuillère à soupe de soja, 1 cuillère à soupe de Xérès, 3 cuillères à soupe de miel et la gousse d’ail restante ; verser la préparation à l’oignon dans la panse du canard, le déposer dans un plat à four et l’enduire généreusement de préparation au miel ; verser 5 cuillères à soupe d’eau dans le plat et enfourner pour 1 heures 45 environ. Ajouter 20 cl d’eau bouillante dans la préparation au miel et en badigeonner le canard tous les quarts d’heure en cours de cuisson. 15 minutes avant la fin de la cuisson, portez le miel restant à ébullition dans une casserole avec 15 cl d’eau, en rajoutant le mélange quatre épices et le poivre concassé. Ajouter les figures et les faire cuire 15 minutes après la reprise de l’ébullition. Sortir le canard du four, le mettre dans un plat, l’entourer de figues et arroser avec le jus de cuisson avant de servir.

Le goût sucré et onctueux des figues contraste avec la légère âpreté de la farce à l’oignon. Cette palette de saveurs variés agréablement en valeur le goût de la viande de canard, lui-même mélange de sucré et de salé.

Après ces agapes, un plateau de fruits frais nous suffit largement comme dessert.

Merci, ma mie Mireille !!!

Fabrice Hatem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *