Histoire de genoux

Quand j’ai commencé le tango, il y a plus de 20 ans, j’avais 40 ans, j’étais dans la force de l’âge, mais je dansais très mal.

Alors, quand j’invitais les filles au Latina, elles disaient toutes qu’elles avaient mal au genou.

Les pauvres !!! C’était un vraie épidémie quand j’approchais.

Et puis, j’ai fait des progrès, et elles ont eu de moins en moins souvent mal au genou quand je les invitais à danser.

Pendant des années, j’ai dansé avec elles, et plus personne, ni moi ni elles, n’avait mal au genou.

Maintenant, ma réputation de bon danseur est bien établie, et c’est souvent elles qui viennent m’inviter.

Mais, de temps en temps, je refuse en leur disant que j’ai mal au genou.

Malheureusement,ce n’est pas un prétexte : j’ai atteint 60 ans, et j’ai VRAIMENT mal au genou.

La vie est mal faite, quand même….

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *