Lanciers polonais et hollandais

ImageCes deux régiments faisaient partie de la prestigieuse garde impériale.

Le régiment des chevau-légers lanciers polonais, créé en 1807, avait adopté la lance en 1809. Ils portaient un habit-basque et un pantalon bleu foncés avec des revers, retroussis, et col rouge bordeau, des passepoils et une ceinture blancs, une épaulette et des aiguillettes argentés. Leur coiffure était constituée d’une Csapska à sommet carré de couleur bordeau, surmontée d’un grand plumet blanc et ornée d’une plaque semi circulaire en laiton doré La selle était posée sur une large housse bleue foncée bordée de blanc et de rouge bordeau, avec les insignes impériaux brodés dans les coins, et un portemanteau de couleur bordeau. Les lanciers polonais s’illustrèrent magnifiquement dans de nombreuses batailles de l’Empire, depuis Somosierra jusqu’à Waterloo, en passant par Wagram et Leipzig.

ImageLe régiment des lanciers rouges ou lanciers hollandais, créé en 1810, portait le même uniforme que les polonais, mais avec des couleurs différentes : grosso modo, le bleu (pantalon, habit -basque et housse de la selle) était remplacé par le rouge-orange, le rouge bordeaux (revers, col et bande du pantalon bleu foncés) par du bleu foncé, le blanc et l’argent (épaulettes, aiguillette, passepoil, bordure de la housse de selle) par du doré. Enfin, le sommet carré de la Csapska était de la même couleur rouge-orange que l’habit-veste. Formés à la veille des mauvais jours, ils subirent de très lourdes pertes pendant la campagne de Russie, et participèrent aux charges héroïques de Waterloo.

Pour admirer de belles images de ces courageux cavaliers, tirées de ma collection de figurines militaires, cliquez sur le lien suivant : Lanciers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *