Cover Girl

ImageFilm musical de Charles Vidor, musique de Jerome Kern et Ira Gershwin, chorégraphie de Gene Kelly, avec Gene Kelly, Rita Hayworth (doublée au chant par Martha Mears), Phil Silvers, Otto Kruger, 1944, Etats Unis, 107 minutes. 

New York, 1944. La belle Rusty (Rita Hayworth) est  chanteuse dans un petit cabaret de Brooklyn. Elle devient célèbre du jour au lendemain, à la suite d’un concours de mode lancé par le magazine Vanity, dont le directeur John Coudair (Otto Kruger), avait été dans sa jeunesse follement épris de sa grand’mère, dont elle est la sosie. Les portes des plus grandes scènes de Broadway, s’ouvrent alors à elle, dont celle du Théâtre Wheaton dont le directeur, follement épris d’elle, veut l’épouser. Mais renoncera-t-elle pour cela à l’amour de Danny (Gene Kelly), directeur du cabaret où elle a fait ses débuts ?

ImageCette charmante comédie romantique nous replace par l’accent patriotique de ses numéros d’ouverture The Show Must Go On et Who’s complaining dans l’atmosphère optimiste des Etats-Unis, à la fin d’une seconde guerre mondiale en passe d’être gagnée. Elle constitue à la fois la première collaboration entre Ira Gerswhin et Jerome Kern pour la partie musicale et la première rencontre cinématographique de Rita Hayworth (qui avait déjà tourné deux comédies musicales à succès avec Fred Astaire) et du jeune Gene Kelly. Son succès propulsa ses principaux protagonistes au firmament du film musical américain.

ImageGene Kelly y administre une première et magistrale preuve de son double talent de chorégraphie et de danseur, tout particulièrement dans le fameux solo Alter Ego Dance où, effets spéciaux aidant, il danse avec un double de lui-même. Il interprète aussi plusieurs duos très réussi avec Rita Hayworth. Qu’ils soient gai et coloré comme Put me to the test ou plus romantique comme Long Ago, ils préfigurent déjà le style de Un americain à Paris et de Singin’ in the Rain.

Image Cover Girl permet aussi d‘apprécier le talent très complet de danseuse et d’actrice de Rita Hayworth (ses numéros vocaux étant doublés par la jolie voix de Matha Mears) : majestueuse meneuse de revue dans Cover Girl, jeune femme heureuse et gaie dans Make Way For Tomorrow (en trio avec Gene Kelly et Phil Silvers), gaie et piquante chanteuse de Music Hall 1900 dans Sure Thing et Poor John, nostalgique et romantique dans Long Ago (en duo avec Gene Kelly)….

ImageLe personnage de Rusty présente d’ailleurs de troublantes similitudes avec la véritables Rita Hayworth. Toutes, deux, derrière leur apparence de Sex Symbol, furent en effet des êtres fragiles et fantasques, libre et bohèmes, auxquels le succès public ne donna pas nécessairement les clés du bonheur…

Pour en savoir davantage sur le film, consulter la fiche Wikipedia. Pour visionner la bande-annonce, cliquez sur : Trailer.

Fabrice Hatem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *