Bibliographie sur le tango noir

balnoir Editeur : La Salida, n°32, février-mars 2003

Auteur : Fabrice Hatem

Bibliographie sur le tango noir

Carmen Aguiar, Le candombe, une évocation poétique des traditions culturelles noires du Rio de la Plata. Rens : 01 48 57 33 15

Elisabeth Dorier-Apprill (éd.), Danses latines, le désir des continents, Journal Autrement, Septembre 2001, Mutations n°207. Un ensemble très complet d’articles sur les danses latino-américaines dans leur diversité.

Horacio Ferrer, El libro del tango. Insiste sur le caractère sui generis de l’esthétique tango, qui s’est totalement détaché de ses sources originelles, comme les rythmes noirs ou la musique coloniale.

Isabelle Leymarie, Du tango au Reggae, Musiques noires d’Amérique latine et des Caraïbes, Flammarion, 1996. Sur les origines communes des musiques afro-américaines.

Oscar Natale, Buenos Aires, negros y tangos, Peno Lillo Editors, 1984. Sur la contribution noire au tango dans ses différents aspects.

Michel Plisson, Tango : du noir au blanc, Cité de la musique/actes sud, 2001. Sur les origines noires du tango et la manière dont elles ont été progressivement masquées.

Vicente Rossi, Cosas de negros, Hachette, 1858. Sur les premiers candombés et l’histoire de la présence noire en Argentine

José Luis Salinas Rodriguez, Jazz, Flamenco, Tango : las orillas de un ancho Rio, Editorial Cabriel, 1984. Sur les métamorphoses et syncrétismes à l’origine des musiques du Rio de la Plata.

Carlos Vega, dansas y Canciones argentinas, teorias y investigaciones, Buenos Aires 1936. Une approche qui cherche essentiellement les origines du tango dans la musique dite « binaire coloniale » d’inspiration européenne et nie donc l’existence d’une influence africaine

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *