Filmographie complémentaire sur le Tango

ImageLa sélection commentée de 50 films de tango et de musique argentine que j’ai réalisée ne couvre évidement pas tout le champ de la production cinématographique dans ce domaine.

C’est la raison pour laquelle je vous propose ici une première liste complémentaire de films ou de liens internet intéressants qui peuvent être utiles à ceux désireux d’approfondir le sujet.

J’ai divisé cette liste en trois parties : les documentaires, les films de fiction comportant une forte référence au tango, et les principaux films argentins (tous genres confondus).

1. Documentaires et docu-fictions sur le tango

De nombreux films de ce type, qui auraient pu figurer dans ma sélection, n’ont pu être pour l’instant visionnés par moi. En voici une liste, bien sur non exhaustive  (remerciements à Solange Bazely) :

Tango mio, Jana Bokova 1985 (sur une vieille chanteuse de tango à Buenos-Aires au milieu des années 1980 -voir l’interview de Jana Bokova portant notamment sur ce film dans http://fabrice.hatem.free.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=503&Itemid=46

Tango salón – Confitería la Ideal, Jana Bokova, 2004 (sur la danse de bal à Buenos Aires). http://www.youtube.com/watch?v=wx-LNAVlxbk

El abrazo, Jan van den Berg, 1990 (sur le voyage initiatique d‘un couple de hollandais à Buenos Aires)

Por la vuelta, Cristian Pauls, 2002 (sur le musicien Leopoldo Federico)
Nosotros, Diego Martinez Vignatti, 2003 (sur la vie quotidienne dans l’Argentine en crise)

Tango Cedrón, Jean-Paul Roig, 2003 (sur le musicien Juan Cedron)

12 Tangos : Adios Buenos Aires, Arne Birkenstock, 2005 (sur la musique de tango à Buenos Aires). Rens : www.12tangos.com

12 Tangos : Adios Buenos Aires, Arne Birkenstock, 2005 (sur la musique de tango à Buenos Aires). Rens : www.12tangos.com

Maestros Milongueros, Bebe Kamin, 2006 (sur les grands maîtres actuels de la danse de tangol)

Mederos joue du Tango, Gabriel Solloszy, 2007 (sur le musicien Rodolfo Mederos)

Orquesta Tipica, tango o muerte, Nicolas Entel, 2007 (sur la Orquesta tipica Fernandez Fierro°. Rens : www.orquestatipica.com

Tangueando, Carmen Porras et Daniel Cobarrubias, 2009 (sur le tango à Toulouse)
Los guardianes del angel,Adrian Lorenzo et Juan Pablo Martinez, 2004 (sur Anibal Troilo)

Buenos Aires, Dias y noches de tango 2007 (collection de 7 DVD et CD présentant 10 heures de films sur les différents- aspects du tango à Buenos Aires aujourd’hui : orchestres et musiciens, poètes et chanteurs, danseurs, milongas…). Rens : http://www.tangodvd.com/

Los capos del tango, auteurs divers (ensemble d’archives audio visuelles brutes liées au tango, regroupées par grands artistes, souvent intéressantes mais présentées de manière non structurée (http://www.youtube.com/watch?v=rtTDae2RaE4)

2. Films de fiction  dont l’intrigue comporte une forte référence au tango

Entre 1930 et 1960, de très nombreux films de fiction évoquant l’atmosphère du tango ou ayant pour acteurs principal un chanteur-ou une chanteuse-vedette ont été produits, essentiellement en Argentine (Tita Merello, films de Manuel Romero…), mais aussi en France et aux Etats-Unis (Carlos Gardel..), ou encore au Mexique (Libertad Lamarque..). Cependant, je n’en ai intégré qu’un nombre limité, compte tenu de leur qualité très inégale. On peut trouver sur le lien suivant un accès à plusieurs de ces films, notamment ceux de Carlos Gardel (en général assez médiocres à l’exception de la partie chantée : http://www.youtube.com/watch?v=D3qOANieYiE&list=PL93ADFEF0EB99384F&index=29

Parmi les films plus récents comportant une référence au tango, deux auraient pu être intégrés dans ma sélection. Mais il ne m’a pas été possible de les visionner :

Les Trottoirs de Saturne, Hugo Santiago, 1986 (Conte fantastique à connotation politique où Rodoldo Mederos incarne le personnage d’un musicien de tango).

Dans le rouge du couchant, Edgardo Corazinski 2003 (Drame psychologique où l‘on voit plusieurs scènes de bals de tango). Rens  :  http://www.unifrance.org/film/24062/dans-le-rouge-du-couchant

Dans le rouge du couchant, Edgardo Corazinski 2003 (Drame psychologique où l‘on voit plusieurs scènes de bals de tango). Rens  :  http://www.unifrance.org/film/24062/dans-le-rouge-du-couchant

Notez par ailleurs que documentaire El Tango en el Ciné, repris dans ma sélection, comporte lui même de nombreux extrait de films de tango.

Enfin deux articles publiés dans la revue La Salida lorsque j’en étais rédacteur en chef et repris dans ma sélection, L’image du tango dans le cinéma américain de Virginia Gift et Light, Caméra, tango, de Jean-Pierre Jacquet, nous offrent deux survols passionnants de la présence du tango dans le 7ème art, respectivement aux Etats-Unis et dans le monde entier.

3. Film argentins majeurs

La production cinématographique argentine couvre évidement un champ beaucoup plus large que celui du tango. Vous pourrez trouver sur le lien suivant une liste de 250 des films argentins les plus marquants : http://www.imdb.com/list/0eiVKdzFDRs/

Parmi ceux-ci, j’en ai repéré quelques-uns accessibles sur Youtube :Nuevas Reinas, Fabián Bielinsky, 2000 : http://www.youtube.com/watch?v=lN3LIzcLGJY

Martin Fierro, Leopoldo Torre Nilsson, 1968 : http://www.youtube.com/watch?v=y-Olc5DfN_IInvasion, Hugo Santiago, 1968 : http://www.youtube.com/watch?v=7ccUgWFXgYY

Alfredo Arias, dans son récent spectacle Cinelandia, nous a également proposé une satire désopilante de quelques-uns des films argentins les plus « kitch » des années 1940 à 1970.

Fabrice Hatem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *