Les investissements internationaux en Europe dans la fonction « prestations de services » 2002-2005

ImageEditeur : AFII

Auteur : Fabrice Hatem

Les investissements internationaux en Europe dans la fonction « prestations de services » : une analyse à partir des observatoires AFII  -Note d’étape – Version du 29 mai 2006

Le poste « prestations de services » regroupe essentiellement des activités liées à la production et la mise à disposition du consommateur de services marchands (hors-transport-logistique). Il représente plus de 200 projets et 10 000 emplois créés par an, soit respectivement 8,6 % et 6,5 % du marché européen L’année 2005 a été marquée par une reprise de l’activité, surtout en termes de nombre de projets (tableau 1).

La taille des projets (115 emplois) est nettement inférieure à la moyenne de la base (173 emplois), mais comparable à celle des fonctions tertiaires (110). Les projets de petite taille sont en effet nombreux : plus de 55 % des projets donnent lieu à la création de moins de 50 emplois. Cependant, les projets de 100 à 500 emplois sont à l’origine de plus d’un emploi créé sur deux (tableaux 2 et 3).

La concentration du marché est comparable à celle des autres fonctions d’entreprise, que l’on raisonne en termes de taille de projets ou d’entreprises investisseuses. 10 % des projets représentent par exemple 47,3 % des emplois créés, une proportion légèrement supérieure à celle observée en logistique et légèrement inférieure à celle de la fonction production. Les trente premières entreprises investisseuses sont à l’origine de la moitié des emplois créés (cf. tableaux 4, 5, et graphique 1).

Les créations de sites sont à l’origine de la très grande majorité des projets et des emplois créés (respectivement 82,8 % et 64 %). Cette prééminence est particulièrement marquée dans les pays d’Europe de l’est (cf. tableau 10).

La principale région d’origine, est de très loin, l’Amérique du nord (51,7 % des créations d’emploi), suivi par l’Europe (36,7 %), l’Allemagne et le Royaume-Uni représentant à eux seuls 28,6 % du total. Parmi les pays, on peut mentionner la percée très récente des entreprises indiennes (notamment dans les logiciels) qui sont à l’origine de 6 % des créations d’emplois entre 2002 et 2005 (cf. tableaux 8 et 9).

L’essentiel des projets sont réalisés dans les secteurs de services, qui sont à l’origine de 88,1 % des créations d’emplois. Le secteur des autres services aux entreprises arrive en tète, avec 33,6 % des emplois créés, suivi par celui des logiciels (29,6 %) des autres services commerciaux et financiers (17,1 %). La part du manufacturier est par contre très faible (11,4 %). (cf. tableau 10).

Les pays d’Europe de l’ouest accueillent à eux seuls plus de 75 % des créations d’emplois, dont 19,9 % pour la France, 17,4 % pour l’Irlande et 15,3 % pour le Royaume-Uni. La part de ces deux derniers pays a cependant fortement chuté au cours des années récentes au profit essentiellement de l’Allemagne, de la Hongrie et de la Pologne. Globalement, la part des pays de l’est est en nette progression, passant de 19,7 à 32,0 % des emplois créés entre 2002 et 2005 (cf. tableaux 11 et 12).

Les projets dans les secteurs des logiciels et des autres services aux entreprises s’orientent de manière plus marquée vers les pays d’Europe de l’est, tandis que la proportion des « autres services commerciaux et financiers » est plus élevée vers l’ouest du continent (cf. tableau 16 et également tableaux 13 à 15).

La taille moyenne des projets est supérieure en Europe de l’est, qui attire surtout les projets de plus grande taille (cf. tableaux 17 et 18).

Les investissements nord-américaines s’orientent plus volontiers vers les îles britanniques, tandis que les asiatiques et les européens semblent avoir une prédilection un peu plus marquée pour l’Europe de l’est (cf. tableau 21 et également tableaux 19, 20 et 22).

On a reproduit dans le tableau 23 les principaux projets recensés dans la base AFII utilisée pour cette étude (22 projets de 500 emplois ou plus).

Pour consulter cette étude, cliquer sur le lien suivanrt : prestations (pdf)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *