Bilan 2004 des investissements étrangers en France (juin 2005)

Editeur : AFII, Notes bleues de Bercy, numéro 292, juin 2005

Auteurs : Fabrice Hatem, Judith Moreau

notesbleues2004 Bilan 2004 des investissements étrangers en France

Projets et emplois

La reprise de l’investissement étranger en France, entamée en 2003, s’est poursuivie en 2004. Le nombre de projets annoncés, en progression de 6,6 %, atteint 583. Le nombre total d’emplois créés ou maintenus atteint 29 578 (20 654 emplois créés et 8 924 emplois maintenus), en progression de 8,2 % à périmètre égal par rapport à l’an dernier. En ajoutant la nouvelle catégorie des emplois dits pérennisés, le nombre d’emplois créés ou sauvés par les investissements étrangers en France en 2004 atteint un montant total de 33 .247.

Régions et pays d’origine

L’Europe occidentale reste, comme les années précédentes, la principale région d’origine, avec 58,0 % des emplois créés. L’Amérique du nord, qui arrive en seconde position (32,3 % des emplois créés) a cependant fait preuve d’un dynamisme plus marqué, avec une progression de 2295 emplois créés par rapport à 2003.

Une analyse plus fine par pays d’origine montre que les Etats-Unis ont renforcé en 2004 leur position de premier pays investisseur en France. L’Allemagne, malgré une légère régression des créations d’emplois, arrive toujours en seconde position (16,3 %). Parmi les autres investisseurs importants, on peut citer le Royaume-Uni, la Suède, les pays d’Europe du Sud, le Japon et le Canada.

Secteurs d’activité

La hiérarchie des années précédentes n’est pas fondamentalement bousculée. Malgré une baisse assez marquée, le secteur automobile reste l’une des sources principales de création d’emploi, suivi par le matériel électrique et électronique, où une forte hausse a été observée. Les projets étrangers présentent par ailleurs un profil sectoriel très diversifié, allant des hautes technologies et des services aux industries manufacturières traditionnelles.
Région d’accueil

L’Ile-de-France et Rhône-Alpes renforcent leur prééminence en tête de la liste des régions d’accueil, avec plus de 31,8 % des créations d’emplois d’origine étrangère. Parmi les autres grandes régions d’accueil, on peut noter une progression des emplois créés en PACA, en Lorraine et en Midi-Pyrénées, tandis que les flux se tassent quelque peu en Nord-pas-de-Calais et dans la région Centre.
Régions et pays d’origine

L’Europe occidentale reste, comme les années précédentes, la principale région d’origine, avec 58,0 % des emplois créés. L’Amérique du nord, qui arrive en seconde position (32,3 % des emplois créés) a cependant fait preuve d’un dynamisme plus marqué, avec une progression de 2295 emplois créés par rapport à 2003.

Une analyse plus fine par pays d’origine montre que les Etats-Unis ont renforcé en 2004 leur position de premier pays investisseur en France. L’Allemagne, malgré une légère régression des créations d’emplois, arrive toujours en seconde position (16,3 %). Parmi les autres investisseurs importants, on peut citer le Royaume-Uni, la Suède, les pays d’Europe du Sud, le Japon et le Canada.

Secteurs d’activité

La hiérarchie des années précédentes n’est pas fondamentalement bousculée. Malgré une baisse assez marquée, le secteur automobile reste l’une des sources principales de création d’emploi, suivi par le matériel électrique et électronique, où une forte hausse a été observée. Les projets étrangers présentent par ailleurs un profil sectoriel très diversifié, allant des hautes technologies et des services aux industries manufacturières traditionnelles.
Région d’accueil

L’Ile-de-France et Rhône-Alpes renforcent leur prééminence en tête de la liste des régions d’accueil, avec plus de 31,8 % des créations d’emplois d’origine étrangère. Parmi les autres grandes régions d’accueil, on peut noter une progression des emplois créés en PACA, en Lorraine et en Midi-Pyrénées, tandis que les flux se tassent quelque peu en Nord-pas-de-Calais et dans la région Centre.

Pour lire cet article dans son intégralité : http://www.minefi.gouv.fr/notes_bleues/nbb/nbb292/inter_bilan_afii.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *