Mon premier tango à La Havane

C’était en avril 2008, un dimanche. Je venais d’arriver la veille à La Havane. On m’avait dit qu’il y avait une milonga l’après-midi dans le salon Dorado de l’ancien palais de la présidence de la république transformé depuis 1976 en musée de la révolution. J’arrive, et je vais changer de tee-shirt dans les toilettes. Par mégarde, je mets un Tee-shirt avec l’inscription suivante en grosses lettres : FBI (fort-beau-intelligent). Emeute au Musée de la révolution (consacré, pour ceux qui ne s’en douteraient pas, à la dénonciation des menées de l’impérialisme yankee et de la CIA). Trois gardiens et 10 personnes m’entourent. Vais-je être immédiatement arrêté, expulsé du pays pour provocation impérialiste ? Pas du tout : les cubains étaient morts de rire, gardiens du musée compris. J’en ai été quitte pour danser un tango avec la gardienne en chef du musée, qui aurait bien voulu que je lui fasse en plus cadeau du tee-shirt.

Comme quoi, j’ai toujours fait les choses en dépit du bon sens (aller à la Havane pour danser le tango en uniforme du FBI au musée de la révolution, faut vraiment être un peu à l’ouest !!). Mais, finalement, ça ne marche pas si mal comme cela !!!

Fabrice Hatem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *