Catégories
Films musicaux nord-Américains après 1968

Step up

ImageFilm musical de Anne Fletcher, avec Channing Tatum, Jenna Dewan, Etats-Unis, 2006, 104 minutes. Un jeune homme des quartiers pauvres de Baltimore, Tyler (Channing Tatum) surpris en flagrant délit de vandalisme dans une école de danse, est condamné à y effectuer des travaux d’intérêt général. Ses talents de danseur attirent l’attention de Nora (Jenna Dewan), une élève issue d’un milieu aisé à la recherche d’un partenaire pour son examen final. Ils commencent à répéter ensemble, puis nouent une relation amoureuse. Pendant ce temps, la vie du ghetto continue, avec ses tentations et sa violence.  

ImageCe énième film sur le thème du « Bad boy » sauvé de la marginalité et de la délinquance par son talent de danseur, rappelle « Dance with me »  de Liz Friedlander ou certains personnages de Fame. Sans totalement échapper aux poncifs et aux invraisemblances, il nous propose une description assez convaincante de la relation à la fois artistique et amoureuse qui se noue entre les principaux protagonistes. Il contient aussi des scènes de danse assez réussies associant Break, Hip Hop et Modern Jazz. 

ImageCes séquences, chorégraphiées par la réalisatrice Anne Fletcher elle-même, jouent d’ailleurs un rôle-clé dans la narration. Elles nous content en effet l’histoire d’une double rencontre, esthétique et amoureuse, entre deux styles de danse et les deux personnages qui les incarnent. On voit tout d’abord Tyler et Nora danser séparément dans des lieux différents, elle la Danse jazz contemporaine dans son école d’arts, lui le Break dans un night-club de son quartier défavorisé (il joue aussi au basket avec ses potes). Puis vient le moment de la découverte mutuelle entre ces deux mondes qui s’ignoraient : Tyler regarde d’abord Nora répéter dans une salle de danse, avant que celle-ci ne l’observe en cachette, depuis la fenêtre de son école, danser le Break dans la rue avec ses copains. 

ImagePuis leurs corps se rapprochent, et les scènes de danse nous content alors le difficile chemin allant de l’élan artistique initial à sa concrétisation : première répétition enthousiaste ; difficultés rencontrés par Tyler, danseur de rue instinctif qui n’a reçu aucune formation technique, à maîtriser les codes de la danse académique… Mais la relation se construit peu à peu : Tyler fait (très rapidement…) l’apprentissage de la technique de scène, tandis qu’il initie Nora au Street Dance. 

ImageUne très belle scène de Danse jazz romantique ayant pour décor le port de Baltimore annonce ensuite le début de leur liaison amoureuse. le couple s’engagent alors dans l’élaboration d’une chorégraphie de ballet fusionnant Street dance et Jazz contemporain, qui après de multiples difficultés (essentiellement sentimentales, mais également artistiques), se concrétise par le succès de leur spectacle.  

ImageCette intégration assez réussie des scènes de danse à la progression de la narration laisse cependant un peu sur leur faim les amateurs de danse pure. En effet, la plupart des séquences mettent en scène, soit des moments de danse improvisée (du côté de la Street dance), soit des répétitions (du côté de l’école d’art). Scénario oblige, ces séquences sont  en général interrompues par des incidents divers, ce qui ne permet pas à l’art de la danse de s’exposer dans sa plénitude (à l’exception de la scène romantique du port et peut-être d’une ou deux scènes de Street dance). 

ImageLe seul moment de véritable danse-spectacle est la séquence finale de l’examen de sortie. Celle-ci, sans être totalement manquée, est un peu décevante. Les insuffisances de Channing Tatum en tant que danseur de scène en réduisent en effet l’intérêt artistique, obligeant visiblement la réalisatrice à des contorsions de montage pour masquer les faiblesses de l’interprète masculin.  

ImageQuant à la bande sonore, elle constitue un véritable florilège de la jeune génération Rap, Break et Rn’b d’outre-Atlantique. On y entend, entre autres, Mario (photo ci-contre), Ciara, Drew Sidora, Kelis, Chris Brown, Within Temptation, Sharon Den Adel, Yung Joc, Blaire Reinhard, Chamillionaire, Sean Paul, Keyshia Cole’s, Chris Brown, Kelis, Anthony Hamilton, Samantha Jade, TI, Deep Slide, Fat Boy Slim, Petey Pablo Petey, Black Sheep, Dolla…  

ImageCertains jeunes musiciens et chanteurs – essentiellement  Mario et Drew Sidora, mais également Heavy D, Jamie Scott et Alyson Stoner – figurent d’ailleurs au générique du film dans différents rôles. 

Malgré des critiques assez négatives, le film fut dans l’ensemble bien reçu par le public et a depuis fait l’objet de plusieurs remakes. 

Pour en savoir davantage sur Sexy Dance, consulter la fiche Wikipedia. 

Pour visionner la bande-annonce, cliquez sur : Trailer. 

Pour visionner le film complet, cliquez sur : sexy.

 

Fabrice Hatem

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *