Le gigot qui pleure

Les recettes de Ma Mie Mireille, Dimanche 8 Avril 2012

gigot1Fête de Pâques oblige… Pour ce déjeuner dominical en amoureux, Ma Mie Mireille a préparé un gigot qui pleure, selon la recette de georges blanc.

On commence par couper en rondelles fines (3-4 mns d’épaisseur) des pommes de terre.

On prend ensuite un plat à four, on le frotte avec une gousse d’ail et on le beurre.

gogot2On y dispose les rondelles pomme de terre, on égrène par-dessus du thym, on ajoute des feuilles de laurier et on recouvre le tout à mi -hauteur d’un bouillon (par exemple un bouillon de poule Maggi).

On enfourne, et, à mi-cuisson, on dispose par-dessus du gratin, sur le grill, le gigot abondamment beurré.

Le jus du gigot tombe sur les pommes de terre au fur et à mesure de la cuisson.

On obtient un gratin de pommes de terre onctueuses au goût succulent, délicatement relevé du fumet du gigot.

J’en ai repris quatre fois. Et c’était tellement bon que j’ai même râclé le plat à la fin !!!

Merci Ma Mie Mireille !

Fabrice Hatem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *