Catégories
Carnet de Voyage 2011 à Cuba

La fête du Feu : Répétition générale du Carnaval de Santiago ?

sirtifsan2 Santiago de Cuba, mardi 6 juillet 2001

Dès mon arrivée hier à Santiago, j’ai eu le plaisir d’être pris dans le tourbillon de ce que les Cubains appellent « La fête du feu ». En fait, cette manifestation a aussi un nom plus officiel : il s’agit du « Festival des Caraïbes », qui rassemble chaque année à Santiago, au début du mois de Juillet, les représentants de 22 pays de la région. Toutes les formes d’expression culturelle et artistique sont présentes au cours de cette semaine de festivités : littérature, cinéma, peinture, théâtre… Cependant, une place particulièrement importante est donnée aux danses folkloriques et à la musique populaire.

stifeus1 Chaque année, un pays différent est à l’honneur. Pour la cuvée 2011, c’est Trinidad et Tobago. Ceci m’a permis de découvrir le Calypso et le Limbo, qui sont respectivement une musique et une danse populaires de ce pays. Mais je vous parlerai plus en détail dans un autre article.

Ce dont je voudrais dire ici quelques mots, c’est du très joli défilé de Cumparsas – groupes folkoriques – venus de plusieurs pays des Caraïbes, qui a eu lieu sur la place Cespedes le Mardi 5 Juillet dans l’après-midi.

sisanf3 J’ai vu passer successivement des enfants d’écoles cubaines déguisés en Martiens, des gentilles dames Jamaïcaines toutes de bleu vêtues, des mexicaines en robes colorées accompagnées de leur époux aux immenses sombreros, de jolies incas tout en blancs, des Cabildos d’enfants-Orishas cubains, un groupe de brésiliens travestis à hurler de rire, des joueurs de tambours déchaînés, de très afriolantes dominicaines, de terrifiants monstres (colombiens je crois) qui faisaient pleurer les petits enfants sur leur passage, les Dieux Chango, Obatala et Babalu Aye en personne, des gauchos argentins et même un couple de Tangueros, des danseurs haïtiens, de volumineuses cubaines sans complexes, de magnifiques hommes-chars qui n’étaient pas tout fait ni l’un ni l’autre, suivis par de vrais hommes fumeurs de cigares et d’un père fouettard terrifiant.

sitisafe4 Et j’en oublie beaucoup …

J’ai pris des centaines de photos, dont je vous propose de regarder un échantillon en cliquant sur le lien suivant :

https://www.youtube.com/watch?v=T9UPrnN-NcI

(Il s’agit d’une version courte et sans son, l’internet à Cuba étant ce qu’il est).

Prochain rendez-vous : le Carnaval de Santiago, à la fin du mois de juillet.

Fabrice Hatem

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *