Emma, tanguera cubaine

Titre : Emma, Tanguera cubaine

Auteur : Fabrice Hatem

emma3 C’est au cours de mon premier voyage à Cuba, en avril 2008, que j’ai rencontré Emma. A vrai, dire c’est pour la Salsa que j’avais fait le voyage de La Havane. Mais le 2X4 ne laisse pas abandonner aussi facilement, et, deux jours après mon arrivée, j’étais déjà en train de danser… le tango avec Emma.

Cette première rencontre eut lieu dans un lieu à la fois inattendu et sublime : le Salon doré du Musée de la révolution, installé dans l’ancien palais de la Présidence de la république. Après avoir traversé les salles évoquant l’histoire de la révolution castriste, je rentrai dans un magnifique salon aux plafonds ornés de fresques, aux murs blancs lambrissé d’or et au superbe parquet de bois naturel. Au bout d’une heure passée au bras de charmantes danseuses cubaines, j’invitai pour la première fois Emma, une femme à la forte carrure, mais belle et élégante.

Quelques tendas agréables nous poussèrent à faire davantage connaissance. Passionnée de danse, venue récemment au Tango, elle m’expliqua avoir crée deux ans auparavant le groupe « Professional Tango Dancer », avec pour but de mettre en place des activités d’enseignement et d’animation sociale et culturelle autour du 2X4.

Au fil des jours, je nouai avec elle une relation d’amitié et de travail. Emma me demanda en effet de l’aider à organiser un certain nombre d’activités, pour laquelle mon expérience de tanguero voyageur – et porteur dans mes bagages de très nombreux enregistrements musicaux – s’avérait précieuse. C’est ainsi que je fus transformé en disc-jockey lors de l’inauguration de la nouvelle milonga du mercredi au centre culturel de la Vieille Havane, un lieu de sociabilité ou alternent groupes de salsa cubaine, chanteurs de boléro, cours de percussion pour enfants et activités destinées au troisième âge. C’est une très jolie maison sur deux étages, de style colonial, au milieu de l’un des quartiers les plus pauvres, les plus dégradés et les plus vivants de la ville, Jesu-Maria.

Après quelques jours de répétitions assidues, nous fûmes également en mesure de donner quelques démonstrations de tango, tout particulièrement dans le grand patio fleuri de la magnifique Casa de Mexico, située en plein centre historique.

C’est ces démonstrations que vous pouvez voir sur les liens suivants :

http://www.youtube.com/watch?v=GEQXd49RqdA

http://www.youtube.com/watch?v=w9GLf9EzkzE&feature=related

Emma, je garde de toi le souvenir d’une femme courageuse et entreprenante, prête à affronter toutes les difficultés pour faire partager à tes compatriotes ton amour du tango. Je te suis également très reconnaissant de m’avoir permis de vivre, lors de mon trop court séjour à la Havane, une expérience inattendue d’amitié et de collaboration artistique.

Fabrice Hatem

Pour en savoir plus sur le tango à la Havane :

/2008-06-02/la-havane-ville-de-tango/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *