Les investissements étrangers créent-ils des emplois en France ?

ImageEditeur : revue Liaisons sociales, n°82, mai 2007

Auteur : Pierre David Labani (propos recueillis par)

Les investissements étrangers créent-ils des emplois en France ?

A l’AFII, nous évaluons à 40000 les emplois créés en France en 2006 par les investissements étrangers. Ce chiffre traduit une tendance positive : au cours des 18 derniers moins, les investissements internationaux créateurs d’emplois ont nettement progressé en Europe de l’ouest, et notamment en France. Cela tient à la fois à une conjoncture internationale porteuse et au pouvoir d’achat élevé des consommateurs européens, qui constitue un facteur d’attractivité.

Cependant, au delà de cette évolution conjoncturelle positive, une tendance structurelle, sans doute moins favorable, se dessine. Sous l’influence des firmes multinationales, attirées par les bas coûts salariaux et les marchés en forte croissance, on assiste en effet depuis une dizaine d’années à une orientation massive des créations d’emplois de production vers les pays asiatiques et d’Europe de l’est. Pour un emploi créé par une multinationale en Europe de l’Ouest, trois ont été créés en Asie au cours des trois dernières années. Mais, si les pays à bas coûts salariaux drainent surtout des emplois peu qualifiés, l’Europe de l’ouest et la France attirent des emplois qualifiés dans le tertiaire (R&D, centres de services partagés) et l’industrie à forte valeur ajoutée. Dans ce nouvel ordre mondial en formation, l’attractivité des pays développés repose sur la croissance de leur marché, la qualité de l’environnement des affaires (par exemple, la protection de la propriété intellectuelle) et la maîtrise d’activités à forte valeur ajoutée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *