Lieux communs, digressions confuses, confessions oiseuses et autres généralités vagues

La vie, c’est pas du tout carré

C’est même un peu tordu souvent

Tu crois qu’c’est presque terminé

Et ça revient plus fort qu’avant.

 

Quant à l’amour, c’est étonnant

Ca t’surprend au coin du chemin

Et t’es fait comme un débutant

Au moment où tu t’y attends l’moins.

 

Etre victime ou accusé

Parfois c’est un peu embrouillé

Ca dépend par qui t’es jugé

Et ça change avec les années.

 

Tout d’un coup, tu comprends plus rien

Aux habituelles catégories

Et tu vois s’croiser les chemins

Par d’inattendus raccourcis.

 

Aider ou bien être aidé

C’est bien plus compliqué que ça

Tendre la main sert à la fois

A recevoir et à donner.

 

Le bonheur c’est comme un papillon

C’est joli mais c’est éphémère

Tu l’aimes avec plus de passion

Quand tu sens combien c’est précaire.

 

Je ferai ce que je pourrai

J’espère que ça réussira

Même si c’est pas du tout gagné

Et que peu de monde aidera.

 

Je sais pas si j’vais y’arriver

Je sais pas si ça va durer

Mais au moins j’aurai essayé

Et après, j’aurai l’âme en paix.

 

Peut-être que ça finira bien

Peut-être que ça finira mal

Et en tous cas, comm’ça, au moins

J’aurai une fois dansé au bal.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *