Aider au renouveau de la musique de bal

ImageEditeur : La Salida n°45

Auteurs : Pierre Vidal Naquet, Fabrice Hatem

Aider au renouveau de la musique de bal

Accompagner l’évolution du tango, conçu comme un mouvement culturel vivant et non comme un folklore figé : c’est la philosophie qui anime l’association Lyonnaise Tango de Soie depuis sa création il y a 11 ans. L’aménagement d‘une salle permanente, l’invitation d’artistes en résidence à Lyon, le lancement d’opérations en partenariat avec l’Opéra de Lyon ou la Biennale de la Danse ont constitué quelques-unes des étapes de cette démarche. Nouvelle initiative, cette fois orientée vers la musique : Tango de Soie a passé commande à plusieurs orchestres de compositions nouvelles, destinées au bal. Courant 2005-2006, les musiciens viendront étrenner ces œuvres inédites à l’opéra de Lyon et dans des bals organisés par l’association pour couvrir les frais de l’opération. Parmi les invités : le Quinteto Porteño de Barcelone, dirigé par Marcelo Mercadante ; le pianiste et compositeur Gustavo Beytelmann ; le duo piano/bandonéon Demoliendo tango ; enfin, le trio Stazomajor issu du Sexteto major, et dont le premier tango composé pour l’occasion s’appelle tout simplement … Lyon. En cours d’année, Haydée Alba viendra également faire une conférence chantée sur la poésie. Et l’association a également édité pour l’occasion un CD distribué gratuitement aux adhérents, et rassemblant, en plus de tangos de l’âge d’or, quelques-unes de ces compositions inédites.

L’objectif recherché : permettre au répertoire musical de se renouveler pour accompagner la renaissance de la danse. Inciter les danseurs à s’approprier ces nouvelles compositions, comme c’était le cas dans les années 1940, quand la symbiose entre danse et musique vivante faisait la force du tango. Une démarche qui a enthousiasmé les orchestres, heureux de voir leur travail de création reconnu par le monde de la danse. Et qui commence à faire boule de neige, comme en témoigne la variété des événements associés à la venue à Lyon, le 12 et 13 novembre prochains du Quinteto Porteño : invitation de Juan Carlos Caceres, organisation de conférences et de master classes à l’Opéra de Lyon…. Pour que la dynamique s’amplifie, Tango de Soie lance un appel aux associations intéresséees. N’hésitez pas à contacter Tango de Soie : 04 78 39 24 93 – www.tangodesoie.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *