Obsessions et cauchemars – Episode 3 : Les suicidées

ImageBelleville, 1901, 1942, 2007 : à trois époque différentes, la même souffrance de trois désespérées, de trois réprouvées innocentes, victimes de l’injustice et de la persécution. Le même mélange de bassesse et de générosité de la part de ceux qui les pourchassent, tentant comme ils le peuvent de réparer le mal qu’ils ont l’ordre de leur faire. Le même enchaînement sans fin du malheur, laissant parfois la place à une lueur d’amour, à un rayon d’espoir…

Pour lire cette nouvelle, cliquez sur le lien suivant : suicidées

PS : ce texte fait partie d’une série de nouvelles où j’explore les différentes figures de la peur. J’essaye d’y démonter les mécanismes par lesquels ces pensées obsessives peuvent conduire ceux qui les éprouvent à se transformer en criminels ou à commettre des actes irréparables, espérant ainsi – bien à tort – se débarrasser des causes présumées de leurs terreurs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *