L’Etat français est-il aujourd’hui en passe de devenir totalitaire ?

Pour accéder directement à cet article dans sa totalité, cliquez sur le lien suivant : Totalitaire

Sans doute cette question paraitra-t-elle, à première vue, oiseuse à beaucoup d’entre vous, et facile à balayer d’un revers de manche.  Ne sommes-nous pas en effet, la patrie de la liberté ? Tous nos dirigeants politiques, de droite comme de gauche, ne clament-t-il pas haut et fort (et sincèrement, en plus) leur attachement  aux principes de la déclaration des Droits de l’homme ? Craignons-nous que des hommes en noir viennent nous arrêter chez nous en pleine nuit pour nous faire disparaître ? N’avons-nous pas le droit, comme ce post en témoigne d’ailleurs, de dire tout ce qui nous passe par la tête sans risquer d’être poursuivis ? Ne vivons-nous pas dans un régime démocratique, avec une alternance politique rythmée par des élections libres ? Les opposants politiques sont-ils emprisonnés et torturés ?

Devant une telle accumulation d’évidences, il ne me reste bien sûr qu’à battre piteusement en retraite. Comme puis-je même oser poser une question aussi inepte ? De hurluberlus comme moi, il faudrait leur faire suivre un stage de sensibilisation aux droits de l’homme, pour bien leur faire comprendre la différence entre une vraie démocratie comme la France et une vraie dictature comme la Corée du Nord, non ?

Mais quand même, j’ai quelques doutes que j’aimerais partager avec vous.

Je voudrais résumer le propos qui suit par la formule suivante : l’Etat français, aujourd’hui, c’est un peu le contraire du Canada Dry.

Vous savez, le canada Dry, cette boisson qui « est dorée comme l’alcool, dont le nom sonne comme un nom d’alcool… mais qui n’est pas de l’alcool. »

Et bien l’Etat français, c’est un peu pareil : il porte les couleurs de la démocratie, son nom sonne comme celui d’une démocratie… Mais il est en train de se transformer en un Etat totalitaire.

Comment puis-je arriver à formuler une affirmation aussi contre-intuitive ?
Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le lien suivant :Totalitaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *