Speed dating aux Champs Elysées

Le 30 novembre 2018

Avis à tous les cœurs à prendre, aux âmes chaleureuses glacées par les premières froidures de l’hiver !

Demain, vous aurez peut-être l’occasion de commencer une grande histoire d’amour (ou, à défaut, une petite histoire de fesses, mais ça aussi, ça réchauffe).

Voilà, il y aura un speed dating géant sur les Champs-Elysées.

Il y aura toutes sortes de gens, des vieux et des jeunes, des parisiens et des provinciaux, des noirs et des blancs, des gens de gauche et des gens de droite, des hommes et des femmes,…

Vous pouvez dire bonjour à n’importe qui en vous baladant sur l’avenue. Les gens sont heureux d’être là, ils ont le cœur ouvert à l’inconnu, et il suffit de leur parler pour en faire des amis.

Ca durera toute la journée, de midi à minuit.

Il vaudrait mieux qu’il y ait du soleil, mais, même s’il pleut, les gens auront envie de de se rencontrer, de s’exprimer, de discuter ensemble. Ca fait trop longtemps qu’on les a avachis devant la télé ou dans les embouteillages, maintenant ils ont envie de vivre, faut que ça sorte !!

Avec un peu de chance, vous rencontrerez une jolie fille gentille, ou bien juste une fille gentille. Ca peut être une brunette Mélenchoniste ou une blondinette lepeniste, en fait ça n’a pas grande importance du moment qu’on s’aime.

Avec elle, vous allez faire des choses formidables qui ouvrent le cœur : vous allez chanter la Marseillaise sur une barricade, vous allez danser une farandole devant un beau feu de camp, et même qu’il aura peut-être comme la semaine dernière un guitariste pour jouer des airs révolutionnaire en espagnol. Tout ça, ça rend heureux, ça détend, ça donne envie d’être amoureux.

En plus, s’il y a des grenades lacrymogènes, vous allez un peu pleurez aussi. Ca sera en quelque sorte un petit acompte sur la fin de votre histoire d’amour.

Bon, c’est vrai qu’à force de crier ensemble des slogans, vous n’allez peut-être pas penser  à vous embrasser. Mais si vous avez la chance d’être arrêtés par les flics parce que vous avez chanté un peu trop fort, et d’être enfermés en garde à vue ensemble pour la nuit, tout devient possible :

Hier soir deux inconnus et ce matin sur l’avenue

Deux amoureux tout étourdis par la longue nuit

Et de l’Étoile à la Concorde, un orchestre à mille cordes

Tous les oiseaux du point du jour chantent l’amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *