La ronde de Genève (chapitre 3): la recherche de l’absolu

Chercheur au CERN, Yves est engagé dans la quête passionnante des secrets de l’infiniment petit. Mais c’est avant tout un chercheur d’absolu : absolu dans la Science, absolu dans la Foi, absolu dans la Justice, absolu dans l‘Amour, absolu dans la Beauté. Il trouve dans la pratique du tango une voie lui permettant, à travers mille difficultés au fond assez proches de celles de la recherche scientifique, de concrétiser cet amour de la Beauté. Il va être aidé dans cette quête par Claudia, avec laquelle il vivra une grande passion dansée. Mais le destin guette…

Pour lire cette nouvelle, cliquez ICI

Ps : ce texte constitue le chapitre 3 d’un livre intitulé « La ronde de Genève ». Quatre hommes et quatre femmes s’y croisent dans les milongas de la ville. Chacun aime la danse d’une manière différente, et suit aussi son propre destin en dehors des pistes. Comme dans une ronde, ils forment, au cours des chapitres de livre, huit couples successifs, qui incarnent également huit façons de se rencontrer, de s’aimer et de se séparer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *