Question à mes amis antifa

A l’occasion de la journée de l’amitié, je présente tous mes vœux de réussite à mes amis antifa, tout en leur posant une question

Voici ma question : est-ce que vous ne pensez pas qu’au lieu de crier au loup et de sauter comme des puces chaque fois que Trump ou MLP disent et font un truc qui vous déplaît, vous ne feriez pas mieux de vous interroger pourquoi cela plaît désormais à tant de gens ? Et pourquoi votre propre discours ne séduit plus les foules autant qu’autrefois ?

Comprenez-moi bien : je ne suis pas particulièrement sympathisant de ces leaders dits « populistes ». Mais je considère que l’échec de la gauche sous influence « gauchiste » à prendre en compte les souffrances nouvelles de tant de gens a ouvert un large boulevard à ceux que vous appelez les populistes de droite. Je pense tout particulièrement à votre refus persistant d’entendre les demandes croissantes d’identité, d’autorité et de sécurité – et même à votre tendance à dévaloriser systématiquement ces demandes, pourtant parfaitement légitimes, comme s’il s’agissait de l’expression d’esprits ignorants, bornés et réactionnaires.

J’accuse donc les naïvetés, les aveuglements et les hypocrisies de votre pensée « anti-faf », anti-rac », « anti-cap », « anti-nat », etc. d’être directement responsable de la montée de l’extrême-droite auprès de populations déboussolées par les crises identitaire, migratoire, sécuritaire, dont vous avez refusé de voir la réalité.

Ce n’est pas être d’extrême-droite que de réclamer que les honnêtes gens soient protégés des voleurs ou que les peuples souverains n’aient pas à obéir à des bureaucraties supranationales non élues !!! Ces demandes seront partout et toujours légitimes, et partant, générales !!! Si vous ne les prenez pas en compte dans votre discours soi-disant progressiste, d’autres le feront à votre place !! Et vous serez alors définitivement réduits à ne vous parler qu’à vous-mêmes en vous accordant mutuellement des brevets satisfaits d’anti-racisme.

Alors, SVP, arrêtez de jouer aux pompiers pyromanes et réfléchissez cinq minutes sur les impasses de votre propre vision des choses plutôt que de continuer à vous prendre pour de preux chevaliers blancs chargés de purger le monde de l’ignoble bête populiste. Bête populiste qui doit largement son actuel regain de vigueur à votre propre persévérance dans l’erreur et à votre refus obstiné de voir en face les réalités du monde. Ecoutez enfin la souffrance des gens que vous prétendez défendre, plutôt que de leur expliquer que c’est mal d’avoir mal. C’est vos pauvres qui votent FN, pas mes bourgeois !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *