Préjugés et représentations

Les préjugés raciaux et les représentations stéréotypées se glissent parfois, sans crier gare, dans les esprits les mieux intentionnés.

En témoigne cette petite histoire dont je fus malheureusement l’un des deux protagonistes il y a quelques années.

Cet après-midi là, je m’étais rendu au théâtre des Champs-Elysées pour assister aux répétitions d’un spectacle de tango dirigé par mon ami Alain de Caro.

Au sortir de la répétition, pris d’un besoin pressant, je cherche sans succès les toilettes.

Ne les trouvant pas, j’avise alors une grande et imposante dame noire qui passait par là. Pensant qu’il s’agissait de la femme de ménage, je lui demande (poliment, mais quand même sans dire vraiment bonjour) où sont les toilettes.

Elle me répond alors, également poliment, mais avec un drôle d’accent, qu’elle ne savait pas.

J’ai donc naturellement pensé qu’elle venait arriver récemment en France. Peut-être une sans-papiers ?

Mais, en me dirigeant vers les toilettes, je fus pris d’un étrange sentiment, celui d’avoir déjà vu sa tête quelque part.

Je me retourne alors, et je la vois en train d’écrire quelque chose sur un papier que lui tendait un monsieur.

C’était Jessye Norman, en train de signer un autographe.

Inutile de vous dire que je ne me suis pas senti très glorieux, le reste de la journée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *