Moloch étatique contre méritocratie républicaine

Une grande partie du pacte social français a historiquement fonctionné sur une promesse, celle de la méritocratie républicaine. La promesse était la suivante : « travaillez dur, distinguez-vous par vos efforts et votre valeur, et vous serez récompensés en vivant dans une certaine aisance et en étant en mesure de vous constituer une petit patrimoine dont vous pourrez jouir à l’abri du fisc pour ensuite le léguer à vos enfants ».
Aujourd’hui, avec la hausse de la fiscalité, notamment sur le patrimoine immobilier et ses revenus, l’alourdissement systématique de sa progressivité, et maintenant la baisse des retraites des retraités dit « aisés » (mot utilisé dans la Novlangue de nos gouvernants-racketeurs pour désigner ceux qui ne sont pas tout à fait misérables) c’est cette promesse qui est remise en cause. En fait, on est en train d’assister à un début de spoliation de la classe moyenne pour combler le déficit et l’endettement sans fond de l’Etat et des collectivités locales.
Bientôt, si cette tendance se poursuit, le constat s’imposera de lui-même : il est inutile de travailler dur et d’épargner en France, c’est une stratégie stupide. Les deux seuls stratégies intelligentes sont soit 1) rester en France pour buller en attendant les allocations ; soit 2) se casser de France pour bosser et s’enrichir ailleurs. Bien entendu, la juxtaposition de ces deux stratégies ne peut conduire, par un évident cercle vicieux, qu’à une faillite globale, une paupérisation généralisée et in fine à un accaparement à bon compte de notre patrimoine par des investisseurs étrangers, lorsque l’Etat en faillite leur bradera tout ce qu’il a spolié à ses « administrés ».
Quand aux malheureux esclaves coincés ici pour financer le Moloch étatique par le fruit de leur travail, il ne faudrait pas s’étonner qu’il finissent pas exprimer leur colère, leur désespoir et leur frustration par un vote extrémiste (qui d’ailleurs ne fera qu’aggraver les choses) !!!!

1 comment for “Moloch étatique contre méritocratie républicaine

  1. Catherine Pecheux
    08/09/2018 at 14:56

    Helas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *