Loi sur le harcèlement de rue : de la poudre au yeux

Vous vous souvenez du type qui avait giflé une fille à Belleville. La vidéo avait été virale, vue un million de fois, tout le monde s’était indigné contre le harcèlement de rue (alors que ce que l’on voit est un type en train de FRAPPER quelqu’un, pas de harceler). Mais bof, comme c’est le sujet à mode…

Bref, on l’a arrêté, et on s’est rendu compte alors que ce cinglé avait passé les jours précédents à AGRESSER (pas harceler, hein AGRESSER), tout ce qui lui tombait sous la main : des serveurs, des automobilistes, sa maman, des hommes et des femmes…

A chaque fois, on l’arrêtait, et puis on le libérait et il recommençait. Mais qu’un cinglé comme ça soit en liberté pour agresser n’importe qui dans la rue, ça ne semblait déranger personne…

Puis vient le sujet à la mode : le harcèlement de rue des femmes. Sujet légitime, mais pas plus me semble-t-il  qu’une agression violente contre n’importe quelle catégorie de personne.

Donc la fille met en ligne la vidéo où on la voit se faire AGRESSER PHYSIQUEMENT, on hurle au harcèlement de rue (que la vidéo  ne montre pas) et toutes les polices de France et de Navarre se mobilisent pour arrêter le supposé harceleur de femmes (qui s’avère finalement être un agresseur multirécidiviste de toutes sortes de personnes : hommes, femmes, automobilistes, infirmiers, sa maman, etc.).

Moralité : on détourne l’attention des gens des vrais problèmes avec des présentations tronquées ou fausses ; le VRAI problème, c’est la montée généralisée des violences et agressions gratuites contre toutes sortes de personnes : hommes et femmes, homosexuels et hétérosexuels, juifs , chrétiens ou athées, jeunes et vieux, riches et pauvres, noirs et blancs.  Mais de ce VRAI problème partagé par tous, on ne veut voir que quelques aspects fortement médiatisés car correspondant aux modes du moment ; harcèlement de rue, agression raciste ou homophobe, etc. En faisant cela, en « communautarisant » en quelque sorte l’exigence légitime de TOUS à la sécurité, on détourne l’attention des vrais enjeux, à savoir la montée globale des comportements asociaux et agressifs d’une partie de la population. Donc on va voter une loi contre le harcèlement de rue, une contre les agressions homophobes, une contre les agressions antisémites, une contre je ne sais quoi encore, alors qu’en gros, la code pénal existant permettrait déjà de punir les agresseurs de TOUTE victime.

Mais comme on n’applique pas le code pénal existant, on vote une nouvelle loi pour donner le change.

Exemple typique : si on avait simplement appliqué vraiment la loi contre le type qui jeté un cendrier au visage de la fille à Belleville, ben il aurait été en taule à cause de ses vingt agression précédentes et il n’aurait pas commis un 21ème délit.

Mais comme de 21ème délit correspondait à un sujet à la mode, là on l’a arrêté, et on en a profité pour vanter les mérites d’une loi (sur le harcèlement) qui justement ne se serait pas appliquée à ce qu’on voit sur la vidéo (une agression…).

Bref, c’est comme d’habitude de la poudre aux yeux et des effets de manche…

Et, pendant ce temps, les honnêtes gens continuent de se faire massacrer par les voyous….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *