Salsa – Un homenaje a El Gran Combo (Un hommage au Gran Combo de Puerto Rico)

Documentaire de Isodoro Infante, Porto Rico, 2010, 57 minutes

ImageFondé en 1962 par Rafaél Ithier, le Gran Combo de Puerto Rico est devenu, au fil de son demi-siècle d’existence, un véritable monument de la musique populaire de Porto Rico. Sa musique joyeuse, aux paroles pleines de gaieté et d’humour, constitue une invitation irrésistible à danser les rythmes caraïbes, comme je l’ai fait moi-même en visionnant le documentaire d’Isodoro Infante.

Celui-ci est structuré de manière très simple, alternant témoignage des membres du groupe, photographies d’archive, citations élogieuses (venant des plus grands noms de la musique latino comme de « fans » anonymes), et surtout, thèmes interprétés dans leur intégralité. Nous pouvons ainsi écouter, entre autres, Achilipó, Brujeria, Amor de mi vida, El menu (avec orchestre symphonique, s’il vous plaît), la désopilante Mujer Celosa, un Verano en Nueva York, La salsa de hoy, Caballo Pelotero, Alegria y paz, A mi me gusta mi pueblo… Ce textes souvent très drôles, parlant d’amour, des plaisirs de la vie, des petits désagréments de l’existence, sont interprétés par une grande variété de chanteurs, parmi lesquels on reconnaît Ismael Miranda, José Alberto, Tito Nieves, Willie Colón (si, si, ce n’est pas une erreur, c’est d’ailleurs un excellent chanteur), Tito Rojas….

Quant à l’orchestre il fait preuve d’une incroyable énergie malgré l’âge respectable de certains de ses musiciens.

El homenaje présente bien quelques défauts : conçu sur le mode de la célébration admirative, il laisse très peu de place à l’analyse musicographique, ni même à une description circonstanciée de l’histoire du Gran Combo et de l’évolution de ses styles. Mais qu’importe s’il nous invite de manière irrésistiblement joyeuse à la fête !

Fabrice Hatem

Pour consulter ce documentaire : http://www.youtube.com/watch?v=OqTF0teA_UY&feature=share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *