Filmographie complémentaire sur la culture populaire cubaine et la Salsa

ImageLa sélection commentée de 50 films sur la culture populaire cubaine que j’ai réalisée ne couvre évidement pas tout le champ de la production cinématographique dans ce domaine. C’est la raison pour laquelle je vous propose ici une première liste complémentaire de films ou de liens internet intéressants qui peuvent être utiles à ceux désireux d’approfondir le sujet. J’ai divisé celle-ci en deux parties : d’une part, les documentaires sur la culture cubaine et la salsa, d’autre part les films cubains ou ayant pour thème principal Cuba (tous genres confondus).Je présente en annexe une critique de trois de ces œuvres, très intéressante, mais que j’ai renoncé à intégrer à ma sélection principale malgré leur grand intérêt parce qu’elles étaient mal référencés, mutilées, ou un peu hors sujet. Vous noterez enfin que je n’ai pas créé de section consacrée aux enregistrements de concerts in vivo et autres captations musicales, extrêmement nombreux sur le net, mais qui n’appartiennent pas au domaine de la production cinématographique stricto sensu.

1. Documentaires et docu-fictions sur la culture populaire cubaine et la salsa

Concert de Larry Harlow pour fêter les quarante ans de la Fania  (avec de nombreuses vedettes de la grande époque). Je fais ici une exception à ma règle de ne pas mentionner dans cette sélection de captation de concerts du fait du caractère de témoignage historique de ce document. Pour visionner celui-ci, cliquez sur : Larry.

Del danzon al cha cha cha, auteur inconnu (deux petits films sur l’histoire de ces styles musicaux – voir critique du premier d’entre eux en annexe) : pour visionner ces deux films, cliquez sur film1 et film2

Frankie Ruiz (petit documentaire assez mal fait et larmoyant sur le chanteur Portoricain). Pour le visionner, cliquez sur :  Frankie

Histoire del son cubano (empilement d’intéressantes archives audio-visuelles non commentées sur le Son). Pour les visionner, cliquez sur : son

Historias de la música cubana, série de cinq films de réalisateur différents dirigés par Manuel Gutiérrez Aragón, 2008. Je n’ai intégré dans ma sélection principale que l’un d’entre, le seul que j’ai pu visionner : Lo mismo se escribe igual, de Arturo Sotto. Pour une présentation rapide des autres films de cette série, cliquez sur : Historias

Medellin en su salsa, 2011, Helvira Hernández, 59 minutes (sur la salsa colombienne et la vie d’une radio musicale de Medellin). Cliquez sur : Medellin

Mi  oficio de cantor, homenaje a Oscar d’Leon, Chuchito Sanoja , 2011 (sur  Oscar d’Leon). Pour visionner le trailer de ce documentaire, cliquez sur : leon

Our latin  thing, Jerry Masucci, 1972 (le film témoignage de la Fania Records sur la vague salsa, malheureusement incomplet sur internet). Voici des liens vers quelques parties du film :lien1, lien2, lien3, lien4, lien5, lien6 Ces liens permettent également de naviguer vers de très nombreux enregistrements en live d’artistes de la Fania.

Para bailar, La Habana, Documentaire de Santiago Alvarez, Cuba, 1997, 46 minutes (sur la danse à la Havane. voir ci-dessous). Pour quelques renseignements succincts, cliquez sur : bailar

Para bailar, La Habana (sur la danse à La Havane – Voir une critique en annexe). Je ne connais ni la date ni le nom de l’auteur de cet excellent documentaire trouvé mutilé sur Internet : il pourrait s’agir d’extrait du film homonyme de Santiago Alvarez, mais je n’en suis pas sûr. Pour visionner cette oeuvre, cliquez sur : habana

Rythmes afro-cubains et Salsa aux percussions, Michel Bontemps (intéressante vidéo pédagogique présentant les rythmes afro-cubains traditionnels joué aux congas, ainsi que les claves et les rythmes modernes : Salsa, Mozambique et Songo). Pour plus d’informations, cliquez sur : rythmes

They call me La lupe (film en cours de finalisation, sur la grande chanteuse cubaine). Rens :   Lupe

Tributo à la salsa columbiana (série d’enregistrements in vivo de musiciens de salsa colombienne sans commentaires). Cliquez sur : Tributo

Notez également l’existence de deux intéressantes bases documentaires :

Para Bailar (Très riche site internet sur la musique et la danse cubaines). Cliquez sur : para

Canal internet de la télévision cubaine. Entre deux documentaires de propagande sur l’impérialisme américain, vous pouvez regarder quelques excellentes émissions consacrées à la musique et à la danse cubaine sur le canal internet de la télévision cubaine. Cliquez sur   : télé. Pour connaître les programmes, cliquez sur l’onglet « Carteleras »

2. Film cubains ou ayant pour thème Cuba

La production cinématographique cubaine couvre évidement un champ beaucoup plus large que celui de la musique et de la danse, même si celles-ci y sont omniprésentes, reflétant en cela leur place centrale dans la vie des habitants de l’île. Vous pourrez trouver sur le lien suivant une liste de 250 des films cubains les plus marquants :http://www.imdb.com/list/pk4OhdY60Dk/. Une partie importante de ces films est assez facilement accessible sur internet, mais par contre difficile à trouver dans le commerce.

Vous pouvez également consulter mon lexique des grands réalisateurs du cinéma cubain et le documentaire de Ramón Suárez sur L’âge d’or du cinéma cubain au cours des 10 années qui ont suivi la révolution.

Fabrice Hatem

Annexe : présentation critique de deux films non intégrés dans la sélection principale

J’ai renoncé à intégrer ces deux œuvres très intéressantes dans ma sélection principale parce qu’elles sont mutilées et d’auteur inconnu ou incertain. Je vous en livre cependant ici une petite présentation.

Del Danzon al Cha cha cha

Documentaire d’auteur et de date inconnus, 15 minutes

Il s’agit d’un excellent travail musicographique, illustré avec soin par de riches archives sonores et visuelles sur l’histoire du Danzon, depuis ses origines à la fin du XIXème siècle, où il trouve ses racines dans la Habanera et la Contradanza, jusqu’à sa mutation en Mambo puis en Cha Cha Cha, en passant par son évolution vers la Danzonette sous l’influence du Son oriental.

Le film est ponctué de très intéressants témoignages de musiciens et de musicologues, comme Odilio Urfé, fils d’un des grands créateurs du Danzon, de Antonio Arcañio, précurseur du mambo ou de Enrique Jorrin, inventeur du Cha Cha Cha.

Pour visionner ce documentaire, cliquez sur : http://www.youtube.com/watch?v=Y2noAAIaSuQ

Il est présenté sur internet accompagné d’une « seconde partie » moins intéressante, qui me semble assez largement redondante avec la première et ne provient peut-être pas du même film. Pour visionner cette seconde partie, cliquez sur : http://www.youtube.com/watch?v=E8SPoDldhAs

Para bailar, La Habana

Documentaire d’auteur et de date  inconnus, 30 minutes

Ce film aborde simultanément deux sujets : d’une part, un survol de l’histoire de la danse populaire cubaine ; d’autre part, un panorama de sa pratique à l’époque où le documentaire a été réalisé, il y vraisemblablement une vingtaine d’années.

Il présente de nombreuses et intéressantes images d’archives sur une grande variété de danses : Contredanse, Danzon, Mambo, Cha cha cha, Mozambique, Pilon, bals populaires…

Il propose également des entretiens avec des musicologues éminents, parmi lesquels on reconnait Helio Orovio, Bladimir Zamora, José Loyola, et de musiciens, comme Miguel O’Farril, Enrique Jorrin (inventeur du Cha Cha Cha), Pello el Afrokan (inventeur du Mozambique), etc.

Cet agréable empilement d’entretiens et d’images de danse, aéré par de nombreux témoignages d’aficionados, permet de prendre la mesure du rôle central joué par la pratique de la danse dans la vie collective cubaine, tout particulièrement à la Havane. Cependant, manquant un peu de fil directeur et de structure, il n’approfondit véritablement aucun sujet, que ce soit sur le plan de l’histoire de la danse ou de sa sociologie contemporaine.

Cette faiblesse apparente, cependant, est peut-être imputable aux coupes dont il pourrait avoir  été l’objet au moment de sa mise en ligne : je soupçonne en effet, sans en avoir la certitude, qu’il s’agit du documentaire homonyme de Santiago Alvarez Para bailar, La Habana, réalisé en 1997, qui dans sa version complète, dure 47 minutes.

Pour visionner ce documentaire (dans une version vraisemblablement réduite) :http://www.youtube.com/watch?v=OgQt7u6gCus&list=PL4057A0ADAAE32636&index=15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *