Délocalisation : déclin ou nouveau modèle de spécialisation industrielle ? (Janv. 2005)

Editeur : Revue de Géoéconomie, Automne 2004

Auteur : Fabrice Hatem

 

Délocalisations : déclin ou nouveau modèle de spécialisation industrielle ?

 

ge La question des délocalisations industrielles suscite une inquiétude croissante dans les pays développés et tout particulièrement en France. Certains relativisent leur gravité, en évoquant, selon les cas, la faiblesse quantitative du phénomène, son caractère naturel et inéluctable, ou encore des perspectives brillantes de reconversion qui s’ouvriraient dans les activités high tech et tertiaires. Cette position conduit, selon nous, sous-estimer complètement la gravité d’un mouvement massif de désindustrialisation, lié à l’apparition de concurrents gigantesques comme la Chine ou l’Inde, et dont l’ampleur dépasse largement le cas particulier de quelques industries de main-d’œuvre pour concerner la majorité des activités économique, y compris dans le secteur tertiaire. Quant aux tout-high tech, gare aux illusions : le nombre d’emplois potentiels est faible, notre pays n’est pas aujourd’hui à la pointe de la recherche et de l’innovation mondiale, et des millions de personnes peu qualifiées seraient de toute manière laissées sur le carreau. Pour éviter la catastrophe, une nouvelle ambition industrielle est aujourd’hui nécessaire à la France, reposant la fois sur une volet offensif (développement des activités de pointe et modernisation des activités plus traditionnelles, amélioration de l’environnement interne des affaires) et sur un volet défensif (refus des concurrences intra-européennes par le moins-disant social et fiscal, des situations de concurrence inéquitable ou d’assymétrie dans l’accès aux marché vis-à-vis des concurrents extra-européens, mise en place de mesures de protection intelligentes et pragmatiques lorsque des menaces graves pèsent sur certaines activités).

 

Fabrice Hatem

 

Pour consulter cet article un ligne, cliquez sur : Délocalisation(PDF)

 

Pour mieux connaître la revue française de géoéconomie et l’Institut Choiseul qui l’édite : www.choiseul.info/

 

Pour une présentation powerpoint : OCFE (pdf)

 

Pour des analyses plus complètes sur le thème de l’attractivité : /2004-12-06/these-de-doctorat-construction-d-un-observatoire-des-investissements-internationaux-2003/

Pour des analyses plus complètes sur le thème de l’investissement international en Europe :/2006-07-13/rapport-sur-l-investissement-international-en-europe-2002-2005-edition-2006/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *